Marque : Apparate & Kamerabau GMBH           Modèle : Akarette II      Format : 24 x 36 sur film 35mm

 

Caractéristiques : 1950. Les 2 fenêtres en façade correspondent à 2 viseurs correspondant à 2 focales : 50 mm et 75 mm. Un levier pivotant permet de sélectionner un  viseur en obturant le second. Bien sur, ce dispositif n'a de sens que si l'objectif est interchangeable. 

 

En dévissant la bague alu la plus proche de l'obturateur, on démonte l'objectif. Le mien est un Schneider-Kreuznach Xenar de 50 mm de focale ouvrant à 1/3.5. Il est monté sur un obturateur Gautier donnant des vitesses de 1 seconde au 1/300ème. 

 

L'armement et le rembobinage se font au moyen de deux molettes.

 

Le dos de l'appareil porte un tableau entièrement rédigé en Allemand dont je pense qu'il sert à calculer l'exposition en fonction de divers paramètres. Il y a un sabot porte accessoires sur le dessus et une prise de synchro flash sur l'obturateur.

 

Je l'ai pris pour son look sympa. Un petit regret, ce que j'avais pris pour une bonne couche de crasse prête à reculer devant un bon nettoyage est en fait une oxydation du traitement de surface. Un jour de grand courage, j'essaierai de démonter la façade pour la confier à un galvanoplaste.

 

 

 

J'ai testé: L'obturateur est un peu lent alors j'ai réglé ma cellule sur 200 ISO avec une pelloche de 100 ISO. Ca a marché. Par contre, l'objectif n'est pas une merveille de piqué mais les images ont un look rétro assez intéressant.

 

Une abeille en fer à béton et grillage pendue dans un arbre du jardin botanique de Genève

 

 

Des arbres sans abeille mais dont je ne me rappelle pas le nom (Faut dire qu'il était en latin)

 

 

 

Un portique de signalisation sur la voie CFF Genève Lausanne