Marque : Futura Kamerawerk GMBH                       Modèle : Futura         Format 35 mm 24 x 36

 

Caractéristiques : De sa création en 1942 jusqu'en 1951, le fabricant s'appelait "Optische Anstalt Fritz Kuhnert" (google dit que ça veut dire institut d'optique Fritz Kuhnert) de cette date à la fermeture en 1956 le nom est devenu Futura Kamerawerk GMBH. La fabrique était située à Freiburg im Breisgau (juste à coté de la petite ville allemande ou j'ai grandi)

 

Cet appareil se nommant Futura et portant le nom Fritz Kuhnert date de 1950. C'est la version standard avec un obturateur Compur-Rapid de la seconde au 1/400, pose B et T (la pose T s'obtenant en verrouillant le bouton de déclencheur par 1/4 de tour. Même sur pied, bonjour le bougé)

 

L'objectif interchangeable grâce à un filetage est un Schneider-Kreusnach Xenar de 45 mm de focale ouvrant à 1:2.8

 

La mise au point est assistée par un télémètre couplé mais il n'y a pas de cellule.

 

Le dos entièrement amovible est retenu par un verrou à ressort assez inhabituel mais bien efficace et plus facile à fermer qu'à ouvrir ce qui est préférable.

 

Je l'ai trouvé pas bien cher mais pas bien propre avec un télémètre non fonctionnel et un obturateur coincé. Vu son coté "mouton à 5 pattes" je l'ai quand même pris. Après un tout petit peu de mécanique, l'obturateur est reparti. Le télémètre aussi mais il a recoincé peu après. Il doit manquer une petite goutte d'huile sur un pivot.

 

 

 

 

Je l'ai testé. Je ne suis pas bien convaincu par le piqué du Xenar qui ne me semble pas correspondre à ce qu'il devrait être.

Le théâtre de lons le Saunier

 

 

 

Suivant ma petite crise actuelle : des châteaux d'eau.

Celui de Bonnaud

 

 

Ceux de Louhans

 

 

 

Un vieux moulin dans Vincelles

 

 

Visite au musée Peugeot 

La 404 bâchée. La voiture des artisans du bâtiment. J'en avais une comme ça quand je bossais comme carreleur. Vu mes compétences en carrelage, je crains de n'avoir été embauché que parce que je disposais du permis de conduire. Comme j'étais payé comme manœuvre ça permettait au patron d'avoir une équipe indépendante supplémentaire pour pas cher. A moi, ça m'a permis d'apprendre par quel bout on tenait une truelle où une pelle et plein d'autres trucs qui, s'ils ne m'ont plus jamais servi pour ma carrière professionnelle, m'ont été bien utiles comme bricoleur.

 

 

La même devant une 203 fourgonnette. Je ne suis pas bien net, il y a peut être un tout petit flou de bougé mais à 100 ASA dans un musée ...

 

 

La 203 en gros plan