Marque :   Officine Galileo                          Modèle : Condor II             Format 35 mm 24 x 36

Caractéristiques : Ca doit être mon premier télémétrique italien. Je le trouve bien joli mais je crains que techniquement ou soit assez loin du Leica. (le Mac Keown's indique "Cet appareil est souvent décrit comme une copie de Leica par des vendeurs ayant de l'imagination"). Pendant qu'on est avec le Mac, il classe cet appareil avec les Ferrania mais le mien n'ayant aucun marquage autre que Officine Galileo je le range dans cette marque.

L'obturateur Iscus donne les vitesses de la seconde au 1/500ème et une pose B

L'objectif qui n'est pas interchangeable est un ESAOG de 50 mm ouvert à 1/2 et il est placé au bout d'un tube télescopique dont la nécessité doit s'expliquer par la distance entre l'obturateur et les lentilles avant et arrière.

Le levier d'armement est composé d'un bouton moleté portant un mémo film et une gachette qui pivote entre la position de travail ou le pouce peut l'actionner et une position de repos ou elle ne dépasse plus du dos.

Le dos s'ouvre grâce à un petit verrou, le compteur se remet à zéro avec la petite molette dentée visible au-dessus de l'abaque de profondeur de champ.

Le sabot n'a pas de contact et la synchro se fait par une prise coaxiale en façade. Une petite patte pivotante sous la semelle permet de poser l'appareil sans qu'il ne pique du nez (qu'est ce que c'est pratique pour les photos de l'appareil).