Marque :   Japy frères                  Modèle :  Le Pascal       Format   5.5 x 4

Caractéristiques : J’ai croisé le chemin de ce petit box mal portant sur un petit vide-grenier du Jura (le département, pas le canton). Il avait franchement mauvaise mine avec son revêtement de papier partiellement décollé et déchiré. A priori, rien d’emballant (je ne suis pas très « boxes ») mais une impression bizarre : à quoi peut servir ce disque numéroté couleur ivoire sur le côté de l’appareil et pourquoi est-il si lourd ? Le vendeur m’ayant fait un lot avec un deuxième box de marque Lumière à un bon prix, j’ai pris le tout petit risque de garnir ma poubelle au retour (figure de style : jamais un appareil n’a vu la poubelle chez moi)

Rentré à la maison, j’ai plongé dans ma doc pour y apprendre que j’avais déniché un oiseau rare : cet engin est le tout premier appareil photo motorisé et il date de 1898. C'est un mouvement d'horlogerie qui s'occupe de l'avancement du film.

Il faut bien dire que malgré la motorisation, on reste plus proche du box basique que du Nikon F : Un levier à 3 positions permet de choisir entre L, R et P pour Lent, Rapide et Pose. L'objectif est un ménisque. Il est parfois fait mention d'une version avec objectif anastigmat mais personne n'en a jamais vu et la question se pose de savoir si ce n'est pas resté un projet.

Vu son état initial, il a eu besoin d’un bon coup de nettoyage (coton et lait démaquillant pour désincruster la poussière puis une fine couche de crème pour le cuir pour reteinter les parties râpées) un peu de collage pour le revêtement (partiellement déchiré au niveau du réglage de « diaphragme »).

J’ai aussi du m’attaquer à la fabrication d'un bouton de déclencheur et d'un anneau pour le remontage. La petite gorge visible sur le déclencheur vient se loger dans une encoche du viseur quand on replie celui-ci empêchant ainsi la prise de vues par inadvertance. Le bouton a été tourné dans le mandrin de ma perceuse électrique ce qui explique son manque de fini (comme la pièce est facilement amovible il me sera possible de faire mieux le jour où j’aurais un vrai tour à ma disposition et, idéalement, un modèle du bouton original). L’anneau a été confectionné dans un fil d’alliage de cuivre que j’avais sous la main. La couleur et le diamètre ne sont pas mal mais le métal est trop souple pour que l’anneau puisse être utilisé. De toute façon, comme les films ne sont pas faciles à trouver (déjà en 1900 alors maintenant …) et que je n’ai même pas une bobine adaptées, le test de l’appareil n’est pas prévu.

Sylvestre Pascal, l'inventeur, préconisait l'emploi de cet appareil pour réaliser des couples "pseudo-stéréo" en faisant un cliché en appui sur le pied droit puis un en passant le poids du corps sur le pied gauche ce qui donnait le décalage nécessaire entre les vues.

Le voici tel que je l'ai trouvé

Le même après un petit coup de plumeau .

La maison Japy Frères qui le fabriquait a été la première à fabriquer des ébauches de mouvements de montres de manière industrielle avant de se diversifier. L'activité pour laquelle la marque est restée dans les mémoires est, bien sûr, la machine à écrire qui a été fabriquée jusqu'en 1975.  Les détails sont ici

L'appareil figure dans le livre

à la page 110.