Marque  Kochmann                  Modèle : Korelle 4.5 x 6       Format :  4.5 x 6 sur rouleau 120

Caractéristiques : Construit en 1933 à Dresde. Il est un peu spécial comme look. C'est un Klapp avec ses 4 bras repliables mais le concepteur a quand même voulu le munir d'un volet de protection de la face avant. Du coup, il l'a froidement placé sur 2 charnières fixées sur la platine avant. La compacité de l'appareil ouvert n'y gagne rien.

C'est un demi-format qui permet de faire 16 vues de 4.5 x 6 cm sur un film 120. Il a, bien sur 2 fenêtres rouges sur le dos qui permettent le suivi de l'avancement.

Un petit mot sur le viseur. Il doit être pivoté de 90° avant la prise de vue pour placer le cadre à la verticale. Je me demandais pourquoi cette complication. En fait, cela sert à surélever le viseur pour éviter d'avoir l'objectif dans la visée.

L'obturateur est un Deckel Compur à armement séparé qui va de la seconde au 1/250ème et l'objectif est un E. Ludvig Enoldar de 7.5 cm de focale ouvert à 1:4.5.

Par rapport à celui illustré sur le Mac Keown's et celui du site de Sylvain, la griffe porte accessoires (assez peu utile vu l'absence de synchro flash et la focale fixe) est remplacée par un support pivotant qui permet de placer un déclencheur souple pour déclencher sans se contorsionner pour atteindre le levier placé sur l'obturateur.

L'ouverture de l'appareil se fait en poussant vers l'avant le bouton placé entre le viseur et le support de déclencheur souple. La platine avant est éjectée par les ressorts des 4 bras et, en fin de course, l'inertie déverrouille le volet protecteur qui s'ouvre sous l'action de 2 petits ressorts. Moi qui aime bien ouvrir mes soufflets avec calme et pondération, c'est raté.

Fermé, viseur replié.

Ouvert, viseur en batterie et déclencheur souple en position.

De dos, avec une table de profondeur de champ et les deux regards rouges pour le demi-format.