Marque : Minolta                        Modèle : α 360si      Format 35 mm 24 x 36

Caractéristiques : Je pense que ce reflex basique n'a pas fait un triomphe : on ne trouve quasiment rien sur son compte sur internet et ce qu'on trouve me parait sujet à caution. Il serait supposé être la version japonaise du Dynax 303si. Moi, je veux bien mais le mien a été acheté chez Carrefour à Besançon en 2001. Je n'ai pas souvenir que la Franche Comté ait été annexée par le Japon à cette époque. En plus, le 360si est muni d'un mode panoramique inconnu sur le 303si. Il est donc vraisemblable qu'il soit un successeur amélioré du 303si et que Minolta avait renoncé à avoir un nom par zone géographique. La fabrication se faisait en Malaisie.

A part ça, il fonctionne effectivement comme le 303si exclusivement avec des programmes résultat (portrait, paysage, macro, sport et nuit). Pour ne pas déconcentrer les débutants auquel il est destiné il s'abstient de les inonder d'informations saugrenues comme la vitesse d'obturation et l'ouverture. Sur un compact ce n'est pas trop gênant, sur un reflex c'est un peu plus limite (voire rédhibitoire si vous voulez mon avis).

Je l'ai trouvé avec 2 zooms : un 28-80 ouvert à 1:3.5-1:5.6 et un 75-300 ouvert à 1:4.5-1:5.6 dans un sac très poussiéreux extérieurement mais qu'un passage en machine à laver a rendu comme neuf.

Bon ben je l'ai essayé "ASAP". Quelle légèreté à comparer du Nikon D750. Bon, les miroirs remplaçant le pentaprisme n'ont pas des mieux vieilli ce qui donne un halo orangé dans le viseur. Le mesure de lumière ne régate pas avec celles des Nikon F90, Canon EOS 30 ou Minolta Alha 7xi mais ça reste correct.

Une vache un poil plus haut que ma maison. Cette bonne herbe devrait faire du bon Comté.

L'autre spécialité du coin : le vin du Jura

Un toit ancien juste éclairé par un soleil rasant.

La cabane n'est pas au fond du jardin mais au milieu du parc des Thermes à Lons-le-Saunier

On passait en voiture quand mon épouse a repéré un gros oiseau sur les ruines du ponton. Je gare la voiture hors de la vue du piaf, sors le Minolta et lui monte le télé en ayant dans l'idée de m'avancer avec précaution pour le shooter avant qu'il ne s'envole. Hélas, ce plan était trop subtil pour ma moitié qui est vite allée voir "si l'oiseau était toujours là". Jusqu'à ce qu'il la voie, il était bien là. Bon, au moins le ponton ne s'est pas envolé (de toute façon, j'aurais shooté à contre-jour et ça n'allait pas donner grand chose)

Je ne sais pas à quoi correspond cette construction sur une petite île au milieu de l'étang. Peut-être un lavoir construit avant le creusement de l'étang.

La voiture bien cachée derrière les arbres (c'est peut-être pas l'arme absolue pour approcher discrètement)

Quand les paysans se mettent au Land Art

L'arbre que je photographiais régulièrement lors des promenades dans le village. C'est sûrement la dernière fois qu'il figure sur une pelloche.

Du lierre à son dernier stade de développement.

Beaucoup de gens connaissent les deux têtes de lions décorant des descentes d'eau pluviale dans la rue des arcades de Lons-le-Saunier. Par contre, je n'avais jamais entendu parler de cet ours qui remplit la même fonction un peu plus loin.