Marque : Nikon                                Modèle : F65        Format 35 mm 24 x 36

Caractéristiques : Présenté dans le "Chasseur d'images" d'octobre 2000 c'est le remplaçant du F60. Le boîtier est maintenant en  plastique ce qui donne un appareil 30% plus léger que le F60 qui est pourtant d'un poids extrêmement raisonnable (surtout pour un Nikon).

La vitesse de synchronisation baisse à 1/90ème mais la prise de vue en rafale monte à 2.5 images /  seconde (en mode "sport")

L'obturateur plan focal est à défilement vertical et donne les vitesses du 1/2000ème à 30 secondes. Je l'ai trouvé avec un zoom 28-100 mm ouvrant de 1:3.5 à 1:5.6.

Léger, pas compliqué : facile à vivre.

Je dirais le Parmelan mais je ne suis pas un expert des montagnes autour d'Annecy

Un ex-collègue et son joujou devant le circuit de Bresse. Il m'a fait essayer l'engin en place droite puis gauche. C'est officiel : je ne serais jamais bon sur circuit. "Faire un temps" demande quand même de martyriser un peu la mécanique et je ne serais jamais capable de le faire. Moralité, je dois perdre 2 secondes à chaque virage sur des freinages gentils sans taper dans la boite. Sur un tour c'est quarante secondes qui s'envolent (et je peux faire pire)

Un chemin bucolique près de Bourg-En-Bresse

Des balles rondes. Ca meuble bien les champs je trouve. Sans ça ce serait un peu vide.

La roue d'un ancien moulin. Vu le bois qui manque par rapport au cerclage métallique ça doit faire un sacré moment qu'il reçoit les intempéries.

Un arbre isolé au centre de son champ.

Un autre, immense, dans une haie qui n'a pas due être plantée la semaine dernière

Une cardère sauvage.

Une courge poussant sur un mur. Je ne me suis pas accroupi pour la photo, elle doit être à plus de deux mètres du sol.