Marque : Olympus                 Modèle : AF10  Super      Format 35 mm 24 x 36

Caractéristiques : Compact motorisé. L’objectif est un 35mm 1/3.5 Autofocus, Le flash électronique incorporé est commandé par un curseur à 3 positions : Éteint, automatique ou Fill-in (coup de flash à chaque déclenchement) Il y a un retardateur commandé par un bouton gris sur l’appareil et la mise en route s’effectue à l’ouverture du volet coulissant. 1987

Mon plus jeune fils en train de marquer un panier quand il était poussin. Belle détente non ?

C'était facile . toutes les 2 minutes il venait marquer le même

Là, il prend son temps. Les advesaires n'ont déjà plus d'illusions et surveillent le cercle des fois que ... (mais non !)

Lui, c'est Sam. Un des deux papous licenciés en France à cette époque. Avec les institutions internationales dans notre coin les demandes de licences étaient un vrai plaisir. Heureusement que nous jouions en département car à un niveau supérieur ça aurait été un casse-tête pour faire jouer tous nos étrangers. Nous avions donc un papou, des russes, des américains, un vénézuélien et j'en oublie un paquet. Pour en revenir à Sam, c'était une boule de muscles (ça doit toujours en être une) et, en général, quand plusieurs mômes se battaient pour un ballon au sol dans la raquette ça se terminait par un Sam bondissant au-dessus du paquet pour marquer.

Une photo d'environ 1992 à Mijoux (01 de justesse : 2 km plus loin, c'est le Jura)

Mon fils aîné au mur d'escalade

Son frère dans un style moins académique.

Comme je suis d'un naturel optimiste, j'avais utilisé cet appareil pour faire des photos d'une descente VTT à Lelex. Techniquement "y'a un truc" mais j'aime assez le résultat.

Comme il est léger, il a fait un paquet de ballades en montagne

Je viens de retrouver une pochette prise à Serre-Chevalier pendant es vacances en 1992. Les adultes avaient fait un tour sur un circuit de karting mais pour les enfants, le verdict fut sans appel : "Trop petits, ils ne peuvent pas toucher les pédales". Par contre, il y avait un mini circuit de quads adaptés à leur taille  (le petit n'avait quand même que huit ans et le grand onze). Après un briefing express les fauves ont été lâchés sur une piste généreusement gravillonnée. Vingt cinq ans après papa est toujours assez fier de leurs trajectoires :-)

Bien sur, ce pauvre AF-10 était un peu léger pour ce genre d'exercice mais les flous de bouger donne du dynamisme à ces photos (à mon goût)

Sébastien en plein contre braquage pour tenter de "faire l'intérieur" à son petit frère

Le frangin est loin : appliquons nous.

Là, c'est le petit qui est à la limite pour pas laisser passer le frangin.

Ils étaient pas bien grand quand même ces quads et Seb était un peu roulé en boule au guidon

Peu d'années après, il a pu essayer un autre genre de jouet : l'auto-école ou il a fait sa préparation à la conduite accompagnée disposait d'un Spider Renault (qui a du être le seul muni d'un double pédalier et du panonceau "Auto-école") sur lequel les élèves faisaient la dernière heure de conduite.

Avant le départ

Dans la montée du col de la Faucille.