Marque : Pentax                          Modèle : P30        Format 35 mm 24 x 36

Caractéristiques : Un "reflex à moins de 2000 Francs" sorti en 1985. 

Obturateur Seiko à rideau métalliques de1/1000 à 1 sec + pose B. Synchro flash au 1/100ème de seconde. Sabot contact pour flash. 

On a  le choix d'une exposition programmée, semi-automatique ou manuelle, le choix se faisant sur la bague du diaphragme (attention au petit bouton du verrouillage à presser pour passer de "A" aux ouvertures manuelle et réciproquement).

Présenté dans "Chasseur d'images" de novembre 1985 et testé dans celui de décembre.

Le mien a "bien vécu", surtout le 50mm, mais reste dans un état correct et a l'air de bien fonctionner. Le zoom Vivitar 70-300 que j'ai trouvé avec est étonnant de légèreté mais tout en plastique. Il faudra voir à l'usage ... 

Avec le SMC Pentax 1:2 50 mm trouvé avec

Avec le zoom Vivitar 70-300 qui en plus d'être léger est vraiment excellent. D'ailleurs, pour faire cette photo, je suis allé le rechercher dans le sac de mon numérique qu'il complète à merveille.

Avec un 35-70 déniché je ne sais ou.

Ca y est : je l'ai testé ... Franchement, c'est pas mal. A part quelques petits problèmes de passage en manuel involontaires malgré le verrouillage (pas bien compris ...).

Le mode manuel n'est pas vraiment utilisable avec la luminosité de l'été Corse qui rend les indications de la cellule illisibles mais le mode auto ne va pas mal. Je n'ai quasiment utilisé que le zoom histoire de voyager un peu plus léger. 

Le clocher de l'église de Calvi.

Petit test du 70-300 en macro

Le dernier jour des vacances, deux Canadair sont venus faire de l'entraînement à l'écopage juste en face de la terrasse de la maison. Le temps de cavaler à la voiture pour récupérer le boîtier qui était déjà prêt à repartir, de jeter une Gold 200 dedans, j'ai encore pu faire une dizaine de photos des deux hydravions qui passaient verticale de la terrasse à chaque tour de piste après un virage "viril" sitôt déjaugés (décollé c'est pour les avions).

Un autre Canadair mais je ne me rappelle plus où

I am a poor lonesome promeneuse

La pointe de la Revelatta

La citadelle de Calvi

Les limites de ces appareils tout automatiques. En manuel, j'aurais sûrement ouvert un peu et fait ma mise au point sur l'appuie tête de droite ce qui aurait noyé la Peugeot du second plan dans le flou.

Calvi au téléobjectif depuis Notre Dame de la Serra