Marque : Zeiss-Ikon          Modèle : Icarex 35S BM        Format 35 mm 24 x 36

Caractéristiques : Au poids, on pourrait penser à une enclume mais c'est bel et bien un reflex à obturateur plan focal. Bien que construit à partir de 1968 il ne porte pas le marquage Zeiss Ikon / Voigtlander comme mon Icarex 35CS

Le "BM" de la désignation signifie "Bayonet Mount" et est apparue en 1969 lorsqu'a été créé la version 35S TM (Thread Mount") munie d'un filetage M42. Auparavant c'était l'Icarex 35S tout court.

Autre différence avec le 35CS, cette fois, le prisme fait bien partie du boîtier et comporte une cellule TTL

L'obturateur à rideaux textiles permet les vitesses de la demi-seconde au 1/1000ème et une pose B. 

J'ai trouvé l'appareil avec un 50 mm Tessar ouvert à 2.8 muni d'un curieux protège objectif qui se fixe par une baïonnette. Lorsque le cache est en place le marquage Zeiss Ikon est incliné de 45°. C'est le genre d'erreur qui ne serait plus admise de nos jours mais bon, au temps des planches à dessin cela pouvait se produire et le coût prohibitif d'un moule d'injection usiné traditionnellement pouvait inciter à "laisser passer" l'erreur. Actuellement, la modélisation 3D permet, en général, de détecter ce genre de bug plus tôt et le ré usinage d'un moule en CNC doit prendre moins de 1% du temps nécessaire en usinage traditionnel.

2 petite spécialités repérées à l'usage : La bague moletée autour du bouton du déclencheur sert à régler les ISO et il y a un bitoniot en plastique fort peu visible qui tourne autour du regard permettant de voir l'indication de la cellule depuis le dessus de l'appareil. Actionné, le bitoniot sert à obturer le viseur ce qui peut faire craindre le pire si on l'a actionné par erreur (j'ai essayé et j'ai bien flippé)

Avec le cache objectif en place et le nom de travers.

Testé sans souci. Ca marche et c'est robuste !

Une statue dans le parc des Bains à Lons-le-Saunier

Vous comprenez mieux l'idée là ?

Annecy en tournant le dos aux anciennes prisons.

On refait une belle cour toute neuve devant la maison.

Une semaine de préparation  et une demi-heure pour  étaler le gravier

Le château de Neuchâtel

Encore Neuchâtel pour ces baraques colorées au port.

J'ai attendu dix minutes le retour d'un rayon de soleil. Finalement j'ai craqué et photographié à l'ombre : je n'avais pas que ça à faire.

Contre-jour au bord du lac.

Aucune idée sur le nom de la plante qui produit ces graines mais c'est joli.

Un ponton, une mouette et le Léman.

Y sont pas mignons les deux nounours ?

Deux châteaux d'eau dont je ne parviens pas à me souvenir de la localisation.