Marque : Kenko                         Modèle : KF-1N      Format 35 mm 24 x 36

Caractéristiques : Étrange engin. Le vendeur (ancien photographe pro qui bradait les restes de sa boutique) me le présentait comme un clone du Nikon FM. Au niveau technologie d'obturateur et vitesses c'est davantage compatible avec le FM2 (de la seconde au 1/2000 + B avec des rideaux métalliques défilants verticalement). La synchro est au 1/125. 

Le look de l'appareil est assez différent mais on retrouve les commandes au même endroit. Par contre, il est trente ans plus récent que le FM et il a du être franchement anachronique à sa sortie en 2007 avec son réglage manuel de l'exposition et de la mise au point. Comme si Renault ressortait une quatre chevaux avec son moteur/propulsion à l'arrière en plein "monopole" des tractions/moteurs avant. (Comment ? Ca s'appelle une Twingo 3 ?)

Je crains que la clientèle n'ait été assez difficile à trouver ce qu explique mon achat "neuf de stock" dans le packaging d'origine. Il y a aussi du y avoir un truc bizarre sur le circuit d'importation puisque toute la doc est en japonais ce qui n'est pas franchement habituel voire légal en France.

Nonobstant cet archaïsme technique (assez peu rebutant pour un fan d'appareils anciens) c'est un joli appareil donnant une belle impression de qualité et je vais m'empresser de le munir d'un caillou Nikon et de le tester

Il a existé en trois montures, le KF-1N en Nikon F, le KF-3YC en monture Yashica Contax  et le KF-4PK en Pentax K.

Je l'ai shooté avec un zoom pris au hasard.

Testé aussitôt. Pas spécialement goûteux. J'ai eu une impression désagréable au niveau des indications de la cellule qui me semblait fausse de deux diaphragmes mais, au résultat RAS. (je pense quand même que c'est plus du à la latitude d'exposition du film qu'aux performances de la cellule).

Le barrage de Vouglans pendant la réalisation de la fresque en 2021

Quand on vous parle de Jurassic park. Voyez ce qu'on croise dans le Jura.

Ca faisait longtemps que je n'avais pas immortalisé un château d'eau. Celui de Larnaud.

La première des cascades du Hérisson.

Le lac de Bonlieu (d'ou sort le Hérisson)

On renouvelle un peu le cliché du ponton.

Ca ressemble à des groseilles mais je n'en mangerait pas.

Une tour, reste du château de Clairvaux-les-Lacs.