Marque : Voigtlander                                        Modèle : Brilliant  métal      Format 6 x 6 sur rouleau 120

Caractéristiques : Version quasi initiale de cet appareil avec une fabrication en métal recouverte de cuirettes. C'est la version de 1933 qui côtoiera la version de 1932 dans les vitrines pendant de longues années.

Il est bien bi-objectif mais, léger détail, ce n'est pas un reflex.et la mise au point se fait grâce à l'onglet rouge sur la bague frontale de l'objectif à mettre en regard d'un secteur portant les indication "Portrait, Groupe et Paysage" ainsi que les distances extrêmes 1.2 m et Infini. Cette plaquette amovible est personnalisée selon les pays d'exportation en allemand, anglais, espagnol, français, italien, polonais et tchèque. Seule la version "bas de gamme" (la mienne) a droit à cette plaquette. Comme sur mon Brillant V6 le choix du "ton sur ton" pour les marquages n'est pas très heureux (on peut espérer des marquages initialement plus clairs et qui ont foncé en 90 ans)

L'objectif est un Voigtar de 7.5 cm de focale et ouvert à 1/6..3. Une vrai diaphragme permet d'obtenir de 1/6.8 à 1/22. L'obturateur toujours armé donne le 1/25, le 1/50, le 1/100 et les poses B et T.

Le dos s'ouvre en deux parties, d'abord la base qui libère le dos puis le dos qui pivote sur une charnière placée en haut de la porte. C'est pas pour dire mais le système fait plus "cossu" que sur la plupart des TLR de prestige.

  

L'appareil figure dans le livre

à la page 178