Marque :Balda-werke         Modèle : Baldessa Ia        Format : 135

Caractéristiques :  1958. On ne peut pas dire que le Balda soit fréquent en brocante ou vide-greniers ce qui fait qu'il faut un gros hasard pour tomber sur un Baldessa 1a juste assez différent de mon Baldessa 1b pour m'intéresser. 

Principale différence : disparition de la cellule sélénium et des sangles inamovibles. Plus surprenant pour une version moins perfectionnée, l'obturateur Prontor SVS monte au 1/500. L'objectif est un Baldanar de 45 mm de focale ouvrant à 1:2.8.

La cellule est remplacée par une plaquette portant la marque. Tant qu'on est dans les plaquettes, celle portant le nom a mieux vieilli que celle du 1B et reste lisible.

Ce qui ne change pas :

L'armement par un demi-tour d'une clef sous la semelle, le compteur de vue à remise à zéro manuelle concentrique à la clef, la manivelle de rembobinage escamotable dans la semelle.

Le réglage de distance se fait toujours avec l'index grâce à la petite molette au-dessus du déclencheur.

Le mémo film reste sous la semelle autour du filetage pour le pied.

Le filetage pour le déclencheur souple se trouve toujours sous le bouton du déclencheur.

Le levier de rembobinage qui sert aussi de troisième appui si on pose l'appareil sur une surface plane.

Le dos entièrement amovible (toujours aussi ch...nt !!!) qui s'ouvre grâce à 2 petits boutons poussoirs.

Le "patch" du télémètre était franchement pas visible alors j'ai opéré. Le capot est simplissime à retirer puisqu'il ne tient que par les deux fixations pour la sangle qu'il suffit de retirer. Une fois retiré, on voit deux petites vis maintenant une plaquette fermant le télémètre. Après le retrait de la plaquette j'ai découvert une sorte de lentille rectangulaire munie d'u support bizarre. Le tout était manifestement "à l'abbade" dans le télémètre. J'ai fini par dénicher deux traces de colle qui m'ont indiqué ou recoller la lentille. Araldite lente, cure-dents et un peu de minutie et c'était joué. Le télémètre est maintenant parfaitement clair. Il aura juste besoin d'un petit recalibrage pour être parfait.

Une vue qui montre la molette de réglage de distance et l'échelle de profondeur de champ.

La manivelle de rembobinage déployée, le mémo film, le levier de débrayage de l'avancement et la clef d'avancement du film. On voit le filetage du déclencheur souple sous le bouton du déclencheur et un des boutons d'ouverture du dos.