Marque : Spirotechnique                           Modèle : Calypso       Format 35 mm 24 x 36

Caractéristiques : L'original du Nikonos. Je n'ai pas sorti les tournevis pour vérifier la mécanique mais, visuellement, les deux appareils sont très très proche les deux plus grandes différences étant le revêtement imitation peau de phoque et l'objectif SOM Berthiot (sur mon Nikonos II la molette de rembobinage du film a cédé la place à une manivelle quand même plus pratique). Dernier changement, je m'inquiétais de l'utilité d'un bouchon sous la semelle qui avait tout à fait l'aspect d'un couvercle de pile. Sur un appareil entièrement mécanique ça peut surprendre. En fait, il s'agit de la connexion du flash

C'est quand même pas tous les jours qu'un mastodonte mondial de la photographie vient faire ses emplettes chez un petit fabricant français.

On a vite tendance à faire cadeau au commandant Cousteau de la paternité du Calypso. Il s'est contenté de le faire produire par Atoms à Nice et distribuer par la Spirotechnique qu'il avait créé. L'étude est dûe à un ingénieur Belge : Jean de Wouters.

Bernard Vial le donne assez rare (4 sur une échelle de rareté de 1 à 5)

Avec le viseur pour la plongée et le cache objectif qui est le seul endroit ou on voit le nom Calypso Phot

Les deux faux jumeaux ensembles

Il est à la page 63 de

 

et à la page 427 de

Il figure à la page 147 de