Marque : Kodak                        Modèle : Vest Pocket Autographic        Format : 4 x 6,5 cm sur film 127

Caractéristiques : Construit entre 1915 et 1926 à 1 750 000 exemplaires, ce petit folding était conçu pour se glisser dans une poche de veste (d'ou le nom) Ce n'est pas à un abattant traditionnel mais à un système de bras en ciseaux que revient le rôle de placer la platine porte objectif à la bonne distance.

L'obturateur est un Kodak à roulement à billes (ball bearing) qui donne le 1/25ème, le 1/50ème et les poses B et T. L'objectif est un Rapid Rectilinear.

Le chargement s'effectue par la semelle comme sur les premiers Leica

Le texte du catalogue Photo plait de 1916 donne l'origine de la légende de "L'appareil du soldat" : "Chaque soldat désire garder des souvenirs durables du rôle joué par lui et son régiment dans la grande guerre et il lui est facile d'en fixer les meilleurs avec le petit Vest Pocket Kodak. En résumé le Vest Pocket Kodak est le Kodak du soldat."  

Celui ci est une version "Autographic" reconnaissable à son stylet et à la petite fenêtre permettant de marquer des indications sur la pellicule entre 2 clichés. La pellicule spéciale n'étant plus produite depuis des temps immémoriaux il faut utiliser du bête 127 et renoncer au marquage.

J'ai testé ... ben ça a bien vieilli quand même. La visée est consternante et les réglages très pifométriques. En plus, j'ai eu la brillante idée de laisser le rouleau exposé sur le coin de mon bureau sans protection avant de le développer. Résultat, une bonne partie des photos voilées. J'ai réussi à en sortir 2 "potables" malgré le voile visible par endroit.

L'appareil figure dans le livre

à la page 198