Marque : Nikon                                Modèle : Pronea S        Format APS

Caractéristiques : Un des rares reflex mono objectif développé pour le format APS (avec le Minolta Vectis S1). Je l'ai trouvé avec une semelle porte-pile MB-11 (quel bonheur de mettre 4 piles AA au lieu de deux CR2), un zoom 30-60 et un zoom 60-180.

Je pensais que la baïonnette était spécifique à l'APS mais selon le mode d'emploi c'est une déclinaison de la célèbre monture F. En fonction du modèle de baïonnette de l'objectif on perd un certain nombre de possibilités mais ça marche.

Ca ne saute pas aux yeux mais il est muni d'un flash incorporé qui se dissimule en temps normal sous la bande noire visible sur la tranche de l'appareil. Un petit coup du pouce gauche sur le bouton idoine le fait surgir de sa cachette..

En mode "standard" avec le zoom 30-60

Même objectif mais flash sorti et semelle porte pile MB-11 en place

Avec le zoom 60-180

Ce n'est pas palpitant à utiliser, un peu comme un compact en somme mais bon, même avec une pellicule légèrement périmée ça va pas mal.

Un soir ou je faisais le plein de ma 206CC, un truc improbable est venu se désaltérer à la même source. Du coup je me suis dépêché de finir, j'ai garé mon automobile et j'ai dégainé le Pronea. Ce n'était pas la peine que je me dépêche : le conducteur du cyclecar a du batailler 10 minutes avec la pompe :-)

Pendant que le monsieur se battait avec la pompe. Les marbrures sur la carrosserie sont plus à mettre au compte de la pellicule périmée que du peintre.

Moteur de moto et construction en kit à la mode anglaise (le monsieur est anglais)

Ah, ces jeunes ...

Un sujet qui me tient à cœur : ma maison du Jura. Bon, l'antenne de télé fait un peu désordre et en plus elle n'est branchée à rien. Je crains que ses jours ne soient comptés

Même façade sans l'antenne mais avec un arbre de Judée en fleur. Très beau mais très court (2 semaines de floraison)

Depuis le champ en face. On voit la maison parce que le platane à été fraîchement taillé et que j'ai sérieusement ratiboisé le Forsythia qui montait à 4 ou 5 mètres de haut pour presque 4 mètres de diamètre.

Notre chambre avant la tapisserie. Le radiateur c'est un des plus petit.

Sur cette photo, ça ne se voit pas mais le jardin est totalement envahi par la glycine. Certes c'est très beau mais je me suis attelé à la faire reculer pour pouvoir garder autre chose que de la glycine dans ce jardin. Elle a déjà exterminée trente ou quarante mètre de haie de Thuyas dont certains faisaient presque quarante centimètre de diamètre de tronc.

Un pêcher dégagé des tentacules de ma pieuvre végétale.

Un manège sur la plaine de Plainpalais à Genève

Oui, je sais j'ai 5 ans d'age mental pour trouver ça drôle mais bon, on ne se refait pas.