Diana et clones divers 

Initialement, le Diana est un appareil jouet fabriqué en quantités industrielles à Macao ou à Hong-Kong. C'était pas cher, ça faisait des photos moches mais ça amusait les enfants. Au tournant des années 2000 est né le concept de "lomographie". Je suppose qu'a la base il y avait utilisation d'appareils russes mais les adeptes de photo "low-fi" ont vite découvert les "qualités" du Diana en terme de photos floues, de vignettage et d'aberrations chromatiques ce qui a provoqué un retour en grâce pour ses appareils plutôt délaissés. 

Le concept a donné naissance à la marque Lomography qui vend cher des Diana remis au goût du jour ainsi que d'autres appareils du même niveau et les consommables assortis. J'ai acheté un Diana marqué Lomography par hasard mais je dois avouer n'avoir pas succombé à la mode (je déteste suivre une mode quelconque). La traque aux appareils anciens devenant difficile j'ai craqué pour quelques clones de Diana qui a été vendu sous un nombre considérable de noms.

Lomography Diana

Banner

Altic

Leader